J'ai peur...

                  J'ai peur

 Je me rend compte que quand j'ai peur, je me cache au fond de ma coquille. Des que les doutes s'installent coté coeur, je fuis, de peur d'avoir mal, d'etre déçu, encore! Mais je ne laisse pas la possibilité que ça se passe autrement puiqu'en me fermant, je coupe court a tout! Mes récentes lectures m'ont mis sous le nez que vivre c'est oser se mettre en jeu. Et une récente rencontre me place dans cette position que je redoute: risquer ou rentrer dans ma bulle pour etre sur de ne pas avoir mal, mais du coup etre sur aussi de ne pas etre heureuse avec lui... Après tout je ne risque pas tant que ça à me montrer fragile, c'est une idée qui c'était incrustée dans ma tete, mais elle est on ne peu plus fausse! J'ai bien plus a gagner en me montrant telle que je suis, sans me cacher sans risquer de vivre! Allez on verra bien, mais je refuse de louper des choses par peur, alors si tu ne dois m'apprendre qu'une seule chose et bien se sera ça!

5 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Mano (site web) 09/09/2008

Bonjour Ti-Coune,

Voici peut-être une piste pour toi.
Nous, être humains, nous nous créons infiniment de peurs que j'appelle "irréelles".Parmi ces peurs irréelles, il y a des peurs physiques, comme de la maladie, de mourir, d'aller dans certains endroits et des peurs émotionnelles et mentales comme la peur de se faire juger, de se faire critiquer, de s'exprimer, de faire ses demandes, peur du rejet, de l'abandon, etc...
Toutes ces peurs irréelles sont provoquées par la mémoire d'un évènement passé, vécu par soi ou par d'autres, qui active notre imagination dans le moment présent. Ces peurs nous empêchent d'être nous-même et de vivre pleinement nos expériences. De plus, elles sont alimentées et entretenues par nos croyances mentales. Et il faut savoir qu'une peur réelle ou irréelle déclenche les mêmes processus physiologique dans notre corps physique. Comme l'humain vit généralement beaucoup de peurs irréelles chaque jour, il est facile d'imaginer pourquoi il devient si fatigué à la fin d'une journée.
Il est alors très important de devenir conscient des croyances qui entretiennent tes peurs et de les transformer. L'avantage de devenir consciente de tes peurs est que chaque peur découverte t'aide à devenir consciente d'un désir non manifesté.
Le fait d'avoir peur de... empêche quoi dans ta vie (avoir, faire ou être) ? La réponse à cette question est importante et t'aidera à découvrir ce que tu veux avoir, faire ou être dans ta vie. Ce qui est le plus important pour toi.
Ensuite, il ne te reste plus qu'à dépasser cette peur (libérer la mémoire émotionnelle) et passer à l'acte d'oser dire, faire ou être ce que tu veux vraiment.
"Si nous fuyons nos peurs, elles nous rattraperont. Si nous les contrôlons, elles nous résisterons. Si nous les ignorons, elles nous envahirons et si nous les accueillons et les apprivoisons, nous les maîtriserons."
Voilà Ti-coune, cet enseignement je l'ai reçu de la Métamédecine de Claudia Rainville. Je suis d'ailleurs intervenante en Métamédecine moi-même. Comme toi je me posais beaucoup de questions et j'ai eu, j'ai encore d'ailleurs beaucoup de réponses grâce à cette philosophie de vie. Elle m'aide chaque jour et fait partie de ma vie. Mais peut-être connais-tu déjà la Métamédecine ?
Voici mon site : www.manolecuirot.com
Bonne journée,
Mano.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Logo Google






Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×