La victime

 

J'ai beaucoup de difficultés à supporter un comportement trop souvent répandu et très souvent toléré soit celui de victime... Les personnes qui en "souffrent" se sentent continuellement persécutées et tout ce qui leur arrive est toujours la faute des autres. Il semble que la terre entière se ligue pour compliquer leur vie et tout est matière à un apitoiement sur eux-mêmes. Beaucoup plus facile de rendre l’autre responsable de ses malheurs grands et petits que de se prendre en charge et de faire son propre examen de conscience. Beaucoup plus facile de mettre son problème dans les mains des autres que d’agir en adulte et amorcer un cheminement vers une introspection de ce qui ne va pas.  Beaucoup plus facile que d'assumer son passé, ses choix et ses non-choix.

C'est encore plus incompréhensible quand la personne a atteint un âge où on devrait avoir appris de la vie. Appris à reconnaître que lorsqu'on blâme tous et tout, c’est souvent soi-même le problème. Appris que de vivre dans le négatif éloigne les soleils et les étoiles de son propre firmament. Appris que la vie est courte et qu’il faut cesser de la mourir pour la vivre tête haute et yeux pétillants. Appris que certaines épreuves ne peuvent pas être évitées et qu’il faut en retirer une leçon de mieux vivre. Appris que nous n’avons de contrôle que sur nous-mêmes et que la montagne à gravir pour atteindre un mieux-être se fait un pas à la fois et demande parfois un effort. Appris que notre vie est précieuse et que nous n’avons pas le droit de la lapider par un comportement irresponsable.

Mais pourquoi agir en victime ? Quelle est la source du problème ? La non-estime de soi ? L'incapacité à accepter et à assumer sa vie ? Dommage, oui très dommage que la personne qui se comporte en victime n’ait jamais appris à s’accepter. Dommage, oui très dommage qu’elle rejette la faute de ses malheurs sur les autres. Dommage, oui très dommage qu’elle demeure sur un chemin de noirceur. Dommage, oui très dommage mais c’est son choix et tant et aussi longtemps que son entourage et la société la protégeront d’elle-même, les bénéfices de demeurer une victime dans ses comportements seront plus grands que les inconvénients.

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
 
Logo Google






Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site